L’Office de tourisme présent au “French Affairs »

Organisé par Atout France, cet événement annuel est le plus important rassemblement

de tour-opérateurs américains et de professionnels français du tourisme aux Etats-Unis.

Son objectif est d’optimiser la synergie entre tour-opérateurs américains programmant

la France et professionnels français du tourisme au cours de différentes opérations de

networking et de rencontres professionnelles.

Les TO américains sont toujours très motivés pour vendre la France malgré une année

difficile. Leur intérêt n’a jamais été aussi marqué pour les destinations hors Paris.

L’Office de Tourisme de Lourdes a participé au « French Affairs » en tant que

délégué du Cluster Tourisme et Spiritualité. Cette année, « French Affairs » se

déroulait à New York du 22 au 24 octobre.

La clientèle américaine

55% des achats de billets d’avion se font par le web et 45 % par intermédiation, via des

agences de voyages. La proportion d’Américains faisant appel à une agence est en

forte hausse : plus de 10 000 agents aux Etats-Unis vendent la destination France. Les

américains dépensent deux fois plus pour leur voyage lorsqu’ils passent par une

agence.

En 2014, les Etatsuniens étaient 68,3 millions à voyager à l’international soit 10,3% de

plus qu’en 2013, et le deuxième pays émetteur au monde. La plus grande part (55%)

de ces voyages est à destination de leurs plus proches voisins : Mexique et Canada.

12 millions d’Américains voyagent en Europe. La France est la seconde destination

européenne après le Royaume-Uni. Pour la France, les 3.2 millions d’Américains venus

visiter notre pays ont générés 27,6 millions de nuitées en 2014, représentant une

progression de 8,9% par rapport à l’année précédente.

Il s’agit d’une clientèle de connaisseurs, plutôt féminine, aisée, urbaine, concentrée sur

les deux Côtes Est et Ouest. L’hébergement privilégié est l’hôtellerie 3 et 4 étoiles.

Capter le marché Étatsunien

C’est un marché très éclaté avec de nombreux home-based agents : il faut se focaliser

sur les consortiums. À peu près 500 tour-opérateurs programment la France, ils sont à

la recherche de nouvelles expériences pour leurs clientèles très fidélisées. Il faut mettre

à profit les grands évènements pour développer l’intérêt des américains vers une

destination ou une activité spécifique.

Les objectifs du Cluster sur le « French Affairs » étaient doubles :

- Promouvoir le Cluster et ses adhérents,

- Acquérir de nouveaux prospects.

LES TEMPS FORTS DE L'OPÉRATION

Le petit-déjeuner pro

Ce petit-déjeuner sponsorisé a été une judicieuse initiative. La présentation s’est très

bien passée. Une dizaine de professionnels ont répondu présents de bon matin. Les

échanges furent nombreux et intéressants.

Les points soulevés :

- Le patrimoine juif et des circuits dédiés,

- Saint-Jacques de Compostelle,

- Associer spiritualité et art/culture,

- Les marchés de Noël en Alsace,

- Le bien-être.

Suite à cette présentation, le TO Eurobound a adressé une e-letter à son réseau

d’agences de voyage des Etats-Unis (13 000), cf. page 4.


Le tradeshow

Cette journée a permis de rencontrer et de répondre aux questions de 23 tour-

opérateurs, qui ont tous reçu le Manuel des Ventes du Cluster. La durée du workshop

est courte : elle n’a pas permis de capter l’ensemble des agents de voyages présents.

Il est très important pour nous de continuer à travailler ce marché mais sur lequel nous

avons encore une marge de progression importante.

Il faut d’une part, continuer à avoir des contacts avec les professionnels qui

programment déjà pour leur communiquer régulièrement nos nouveautés et d’autre

part, prospecter de nouveaux prescripteurs qui de leur côté ont besoin de diversifier leur

production.

Le workshop a permis de tisser de nouveaux contacts et d’entretenir des relations

initiées lors des éditions précédentes ou lors d’autres actions.

Écrire commentaire

Commentaires : 0